Qu’est-ce qu’un jukebox ?

Qu’est-ce qu’un jukebox ?

Le jukebox est un appareil qui joue automatiquement un morceau de musique enregistré. Généralement, les morceaux sont enregistrés sur des disques ou 33 tours et souvent, ces machines sont payantes.

Son fonctionnement est simple car il est doté de quelques touches qui servent à sélectionner la musique que vous voulez entendre.

Les jukebox ont connu un énorme succès il y a des dizaines d’années mais depuis, ils sont devenus des objets de collection.

 

L’histoire du jukebox

Bien sûr, les petites boites à musique ont fait leur apparition bien avant, mais le phonographe public n’est apparu qu’en 1889 à San Francisco.

Ce modèle était capable de lire un morceau de deux minutes uniquement et il était gravé sur des cylindres. Ce n’est que plus de 20 ans après que le cylindre laisse place au disque mais le terme jukebox ne se fait inventé que dans les années 30.

Son nom dérive du mot argot juke-joints qui signifie « le bar où l’on danse » et les groupes qui y jouent étaient appelés « juke bands ». Les vrais succès du jukebox commencent au milieu des années 40 avec l’apparition du 1015 de Wurlitzer qui était édité à plus de 60.000 exemplaires.

Bien sûr, la publicité a contribué à son succès mais sa qualité constituait également l’un de ces arguments de vente. Sa forme ronde, ses couleurs flashies ont tout de suite conquis le grand public et même s’il reste assez limité en matière de lecture, cela n’a pas entacher à sa réputation.

C’est au début des années 1950 que les modèles lisant des 45 tours ont été créés car avant cette époque, ces appareils ne lisaient que des 78 tours.

Généralement, le jukebox est un appareil imposant, mais certains modèles sont conçus pour être accrocher au mur. Même si c’est la marque Wurlitzer qui se taillait la part du lion sur le marché du jukebox, il y avait trois autres marques sui profitaient du succès du jukebox, à savoir le Seeburg, Rock-Ola et AMI.

En l’espace de 30 ans, entre 1940 et 1970, on estime que le nombre de jukebox vendus dans le monde est à plus de deux millions.

 

Le déclin du jukebox

La demande en jukebox a commencé à chuter au début des années 70 et même si Wurlitzer a tenté de reconquérir le public avec le modèle 1050, cela n’a pas pu empêcher le déclin de cette grande boite à musique.

L’entreprise ferme ses portes en 1974 et les autres faisaient pareil quelques temps après. Ce déclin est dû aux avancées technologiques car le CD commençait à faire leur apparition à la fin des années 70 et malgré les efforts de certains fabricants à adapter le jukebox à internet, il ne connaitra plus ses succès d’antan.

Cela vient aussi du fait que l’écoute de musique est devenu un phénomène individuel avec l’apparition des lecteurs mp3 ainsi que d’autres lecteurs mobiles. Aujourd’hui, comme précisé, ces grandes boites à musique sont surtout devenues des objets de collections, surtout ceux qui ont connu un énorme succès.

Leave a Reply

Your email address will not be published.